Le pois chiche

Le pois chicheC’est un pois de taille moyenne, rond et bosselé, de couleur beige et terminé en pointe. Il est très parfumé et conserve sa forme à la cuisson (environ 1 heure).

En tant que plante de grand intérêt économique, le séquençage de son génome est en cours.

Nom commun : pois chiche.

Nom scientifique : Cicer arietinum.

Famille : fabacées (synonymes encore utilisés : légumineuses et, plus rarement, papilionacées).

Profil santé

Le pois chiche est une légumineuse couramment consommée dans les régions méditerranéennes et que l’on commence à apprivoiser ici. Aliment aux multiples possibilités, le pois chiche est l’un des principaux ingrédients de l’hoummos et des falafels, deux mets traditionnels du Moyen-Orient que l’on retrouve de plus en plus chez nous.

Les pois chiches secs doivent être trempés, puis cuits dans l’eau avant que l’on puisse les déguster. Les gens pressés peuvent facilement trouver des pois chiches en conserve, qui sont précuits : il suffit de les rincer et de les ajouter tels quels aux plats.

Principes actifs et propriétés

Pour les légumineuses en général

Des études ont associé une consommation régulière de légumineuses à divers effets bénéfiques tels qu’un meilleur contrôle du diabète1, une diminution du risque de maladie cardiovasculaire2,3 et une diminution du risque de cancer colorectal4. Les recommandations alimentaires américaines suggèrent d’ailleurs de consommer des légumineuses quelques fois par semaine5. Enfin, parmi les grandes recommandations de l’American Institute for Cancer Research pour la prévention du cancer, on conseille à la population de consommer majoritairement des aliments végétaux, en y incluant une variété de légumes, de fruits, de légumineuses et de produits céréaliers peu transformés6.

Pour le pois chiche

Le pois chiche, comme toutes les légumineuses, est un aliment naturellement riche en protéines végétales, en plusieurs vitamines et minéraux et en fibres alimentaires. De plus, il est faible en matières grasses, et comme tous les aliments végétaux il ne contient pas de cholestérol. Pas besoin d’être végétarien pour profiter de sa saveur et de ses bienfaits!

Maladie cardiovasculaire. Une étude chez des animaux hypercholestérolémiques (taux de cholestérol sanguin trop élevés) a démontré que la consommation d’une diète contenant des pois chiches pendant 16 jours menait à une diminution des concentrations sanguines de cholestérol total et LDL (le « mauvais » cholestérol), comparativement au groupe contrôle7. Ces chercheurs pensent que les pois chiches pourraient faire partie des aliments à recommander chez les personnes aux prises avec une détérioration du cholestérol sanguin. Rappelons aussi que la consommation de légumineuses en général apporte des bénéfices sur le plan cardiovasculaire.

Effets bénéfiques sur la flore bactérienne du côlon

Une étude chez l’animal a démontré que suivre une diète contenant des pois chiches pendant un mois entraînait une augmentation du nombre de bifidobactéries (bactéries bénéfiques du gros intestin)8. Les effets avantageux de ces bactéries incluraient, par exemple, une aide à la protection contre le cancer colorectal, une diminution de l’activité des bactéries nuisibles, une aide à l’assimilation de certains nutriments tels que le calcium et une contribution au système immunitaire. L’effet des pois chiches sur la croissance des bactéries bénéfiques pourrait entre autres s’expliquer par la présence d’amidon résistant. Comme son nom l’indique, ce type d’amidon résiste à la digestion et peut ainsi aider les bactéries bénéfiques à se développer. Bien que d’autres études soient nécessaires pour vérifier dans quelle mesure cet effet peut s’appliquer à l’humain, une recherche effectuée auprès de six personnes a démontré qu’environ 15 % de l’amidon des pois chiches cuits résisterait à la digestion, devenant ainsi disponible dans le gros intestin9.

Contrôle du diabète

Quelques études chez l’animal et l’humain ont indiqué que la consommation de pois chiches amenait une réponse glycémique (taux de sucre dans le sang) plus faible que celle amenée par les aliments à base de blé ou par la caséine du lait7,10,11. Cette propriété en fait un aliment avantageux pour les personnes qui souffrent de diabète et qui doivent ainsi éviter une augmentation trop brutale de la glycémie. L’une de ces études a toutefois observé que cet effet ne semblait pas se maintenir au bout de six semaines d’une consommation quotidienne de pois chiches chez des personnes en santé10. Cependant, ces chercheurs pensent qu’il serait possible que cette propriété soit plus durable chez des personnes qui souffrent de diabète, ce qui sera à déterminer dans le cadre d’études futures.

Fibres alimentaires

Les légumineuses sont toutes de bonnes sources de fibres. Les fibres alimentaires, qui se retrouvent seulement dans les produits végétaux, regroupent un ensemble de substances qui ne sont pas digérées par l’organisme. Les pois chiches, comme toutes les légumineuses, sont une source élevée de fibres : les pois chiches bouillis en contiennent 4 g par portion de 125 ml (1/2 tasse). Une alimentation riche en fibres provenant de différentes sources est associée à un plus faible risque de cancer du côlon et peut aider à contrôler l’appétit en apportant plus rapidement un sentiment de satiété12 : cette dernière propriété peut être un atout pour la gestion du poids corporel.

Il existe deux grands types de fibres (solubles et insolubles) qui ont des effets bénéfiques différents dans l’organisme. Le pois chiche renferme surtout des fibres insolubles8, auxquelles on attribue la capacité de prévenir la constipation12. Il est recommandé de consommer 25 g de fibres par jour pour les femmes de 19 ans à 50 ans, et 38 g par jour pour les hommes du même groupe d’âge.




Partagez avec vos amis :

Яндекс.Метрика